15 maisons traditionnelles du monde entier

Les œuvres architecturales élégantes et audacieuses, que l’on peut admirer à travers le monde, sont aussi époustouflantes que des créations de la nature. Les maisons traditionnelles donnent un aperçu de la culture, de l’histoire et de l’ingéniosité des habitants du monde entier, et sont devenues des symboles emblématiques de nombreuses régions.

Nous avons dressé un inventaire de quelques-unes des plus charmantes habitations typiques des quatre coins du monde. Devenez globe-trotteur et découvrez ce qui fait l’originalité de chacune afin de vous en inspirer pour votre propre style de déco intérieure.  

15 maisons traditionnelles du monde entier

Chaumière - Angleterre

Chaumière - Angleterre

Devenue populaire à travers l’Angleterre au 18e siècle, la chaumière est emblématique de l’architecture britannique. Même si les toits en chaumes existaient déjà dans le monde entier depuis des générations, ce type de toiture est devenu extrêmement populaire en Angleterre, car le chaume ou les roseaux étaient le seul matériau de couverture abondamment disponible pour les populations rurales jusqu’à la fin des années 1800. Même s’il est moins employé dans les constructions modernes, on voit encore beaucoup de cottages anciens à travers tout le Royaume-Uni.

Le toit caractéristique recouvert de végétaux séché, comme de la paille ou des roseaux, coiffe un cottage aux murs de pierres ne comptant généralement qu’un seul niveau. La chaumière a souvent des poutres en bois apparentes et des cheminées qui rendent l’intérieur extrêmement chaleureux.

Cette esthétique campagnarde est un classique qui a été remis au goût du jour par la tendance récente du cottagecore (retour à la campagne et aux traditions populaires).

 

Maison des îles grecques - Grèce

 Maison des îles grecques - Grèce

L’architecture unique de la maison grecque traditionnelle de Nisyros épouse les courbes du magnifique paysage de l’île. Ces constructions typiques à deux étages sont serrées les unes contre les autres pour mieux résister face aux éléments.

Comme l’espace est précieux dans ces maisons, les intérieurs sont aménagés pour optimiser les moindres mètres carrés disponibles pour la vie de la famille. Chaque ville a ses spécificités architecturales, comme des toits en escalier ou en tuiles. La plupart des maisons ont de magnifiques balcons en bois peints dans des couleurs vives.

 

Fachwerkhaus - Allemagne

Fachwerkhaus - Allemagne

La Fachwerkhaus, littéralement « maison à colombages », se caractérise par son armature visible en pans de bois. Ses origines remontent au 12e siècle en Europe centrale. Populaire en Allemagne et en Suisse, elle est surtout associée à l’architecture allemande. Elle était construite par des maîtres charpentiers. Bon nombre de ces maisons peuvent être datés en observant les motifs de la structure en bois qui évoluèrent au gré des modes.

La ville de Quedlinburg a été répertoriée au patrimoine mondial de l’UNESCO, notamment pour ses nombreux édifices historiques construits avec cette technique. Plus de 2000 maisons à pans de bois bordent les ruelles pavées de la vieille ville.

 

Minka - Japon

Minka - Japon

Connue pour sa toiture à la forme distinctive, la Minka, littéralement « maison du peuple », fut construite à partir de la période Edo de l’histoire japonaise. Elle abritait traditionnellement des artisans, des fermiers et des marchands.

Couvert de chaumes ou de tuiles, son toit caractéristique très pentu, à la haute corniche, était conçu pour résister aux fortes précipitations dans de nombreuses régions du Japon. À l’intérieur, on trouve souvent un plancher en bois et une partie surélevée intégrant un foyer. Aujourd’hui, ce sont surtout des vestiges historiques même si leur influence subsiste dans l’architecture japonaise.

 

Cortijo - Espagne

 Cortijo - Espagne

Présent au sud de l’Espagne dans la région de l’Andalousie, le cortijo est une ferme rurale traditionnelle qui remonterait aux villas romaines antiques. Ces grandes demeures servaient souvent d’habitations agricoles et étaient flanquées de bâtiments qui servaient d’hébergement pour les ouvriers et pour le stockage.

Avec leurs poutres en bois et leurs toits en tuiles, la plupart des cortijos se caractérisent par leurs murs extérieurs blanchis à la chaux. Aujourd’hui, beaucoup de ces maisons anciennes ont été modernisées et transformées en élégantes auberges et en salles de réception pour les mariages.

 

Hanok - Corée

Hanok - Corée

Avec son histoire qui remonte au 14e siècle, le Hanok est immédiatement reconnaissable dans le paysage architectural et culturel coréen. Même si leur construction évolua considérablement au fil des siècles, les Hanok, ou maisons Joseon, ont toutes en commun leur étroite relation avec l’environnement dans lequel elles ont été construites. Ces demeures conçues pour être en harmonie avec la terre respectaient les éléments et l’environnement.

Les maisons coréennes historiques appliquaient aussi des techniques de climatisation innovantes. Les tuiles et les fenêtres étaient disposées de façon à conserver un intérieur tempéré aussi bien par temps froid que par temps chaud. Ces techniques architecturales sont toujours utilisées de nos jours.

 

Hanok - Corée

 Maison en turf - Islande

Conçue pour s’adapter au rude climat islandais, la maison en turf était construite pour conserver la chaleur intérieure malgré des températures extérieures glaciales. Semblant construites dans la terre, ces maisons sont couvertes de turf naturel, matériau disponible en abondance dans toute l’Islande au moment de la colonisation de l’île.

De gros blocs de turfs étaient traditionnellement placés sur des structures en pierre et en bois offrant une isolation exceptionnelle. La technique de construction perdura durant des siècles, jusqu’aux années 1900. De nombreuses maisons en turf, au toit recouvert d’herbe verdoyante, sont encore habitées aujourd’hui.

 

Hanok - Corée

Cabane en rondins - Scandinavie

En Europe, les origines de la cabane en rondins remontent à des millénaires. Dans l’architecture scandinave, les cabanes d’une seule pièce qui datent de l’Âge de bronze évoluèrent pour devenir des maisons complexes de plusieurs pièces.

Toutes étaient fabriquées avec du bois coupé sur place et donnaient lieu à un travail de charpenterie complexe qui permettait de construire des bâtiments solides et résistants avec des matériaux naturels. La construction de cabanes en rondins était rapide et relativement bon marché. Les maisons en bois sont toujours populaires dans l’architecture scandinave. Ce mode de vie prônant un retour aux choses essentielles, le hygge, influence la déco intérieure dans le monde entier.

Hanok - Corée

Maison de canal – Pays-Bas

Très répandues à Amsterdam où elles bordent les célèbres canaux, ces maisons originales ont été construites pour répondre aux impératifs des risques d’inondation. Les maisons de canal sont hautes et étroites, la majeure partie de l’habitation étant bâtie au-dessus du sol. Il faut souvent gravir quelques marches pour atteindre la porte d’entrée et le perron est emblématique de la façade.

À Amsterdam, des maisons de canal ont été rénovées en raccordant plusieurs maisons originales pour obtenir des demeures spacieuses qui conservent néanmoins le charme des maisons anciennes.

 

Hanok - Corée

Trullo - Italie

Immédiatement reconnaissables à leur toit conique, les trulli (au pluriel) datent du 14e siècle et sont originaires de la région italienne des Pouilles. Simple, mais unique, la forme conique permet à la pluie de s’écouler rapidement sur la terre qui entoure la maison. On dit que ces petites maisons aux murs de pierres sèches étaient construites de façon à être facilement détruites en cas de visite des percepteurs des impôts.

À Alberobello, on trouve encore des trulli remontant au 18e siècle, avec des toits en pierres et des murs blanchis à la chaux qui avoisinent des bâtiments à l’architecture méditerranéenne plus moderne.

 

Hanok - Corée

Palafito – Amérique du Sud

Très répandus sur les rives des fleuves d’Amérique latine, les palafitos sont des maisons sur pilotis construites par les populations indigènes à l’époque précolombienne. Elles étaient si répandues que lorsque Amerigo Vespucci découvrit les rives du lac Maracaibo, il nomma la région Venezuela, qui signifie « petite Venise ».

Les maisons sur pilotis sont toujours très répandues sur les côtes, car elles résistent aux marées. On en trouve aussi au Nicaragua, au Brésil et dans les îles du Chili. Beaucoup ont des façades colorées qui ajoutent aux charmes du rivage.

 

Ranch – États-Unis

Ranch – États-Unis

Avec son style architectural emblématique du 20e siècle, le ranch fait partie intégrante du paysage typique de la banlieue américaine cossue. Cette construction assez basse, mais plutôt étalée, était très populaire à l’époque du Baby-Boom de l’après-guerre.

Même si certains éléments classiques de ces demeures, comme les toitures descendant assez bas, les façades en stucs et les portes vitrées coulissantes, sont passées de mode, leur charme kitsch rétro connait un regain de popularité. 

 

Queenslander - Australie

Queenslander - Australie

Ces maisons en bois typiques de la région du Queensland, en Australie, remontent aux années 1840, mais elles subsistent encore aujourd’hui. Toutes les Queenslanders sont surélevées et comportent une véranda qui en fait souvent tout le tour.

Les escaliers saillants et la véranda couverte sont parfaitement adaptés aux températures élevées de la région. Le style de construction surélevé est une arme très efficace pour lutter contre la chaleur grâce au sous-sol qui reste frais et qui fait baisser la température intérieure.

 

Haveli - Inde

Haveli - Inde

Maisons de ville ou demeures traditionnelles, les Havelis sont présentes dans tout le sous-continent indien et sont souvent des bâtisses remarquables. Les cours autour desquelles les Havelis sont bâties occupent une place centrale dans la plupart des résidences indiennes.

La plupart de ces fastueuses résidences ont été conçues pour favoriser une climatisation naturelle par la circulation de l’air. La construction des Havelis varie d’une région à l’autre et la visite de ces demeures historiques offre un aperçu de la culture et des traditions locales.

 

Riad -Maroc

Riad - Maroc

À l’origine, le terme Riad désignait les jardins intérieurs marocains. Aujourd’hui, un Riad est une auberge ou une demeure historique qui reprend les éléments caractéristiques de l’architecture marocaine. Comptant généralement deux étages ou plus, ces maisons comportent de magnifiques cours inspirées par l’architecture andalouse.

Ces demeures ont très peu de fenêtres extérieures, privilégiant les baies ouvertes, les hautes arches et les balcons qui surplombent les jardins privés. Les Riads sont redevenus à la mode ces dernières années dans des villes comme Marrakech où ces demeures historiques ont été restaurées à leur grandeur originelle avec des carreaux de céramique fabriqués localement et des intérieurs riches et colorés.

 

 

En panne d’inspiration pour transformer votre intérieur en maison de rêve ? Lisez notre article principal. Vous y trouverez les dernières tendances printanières et les accessoires indispensables pour la saison.

 

Partager
Copyright © 2021 PartyLite