Génération Z et déco intérieure : informé ou indifférent?

Nés à partir de 1995, les enfants de la génération Z sont faciles à repérer. Ils ont toujours connu la technologie, et c'est indubitablement la génération la plus à l'aise avec le numérique, puisqu'elle a eu accès à Internet, à la pop culture et aux réseaux sociaux dès le plus jeune âge. Âgés de 18 à 25 ans, ils terminent leurs études et commencent aussi à se faire une place dans le monde du travail. Cette étape signifie aussi que de nombreux enfants de la génération Z quittent la maison pour prendre leur propre appartement. Et qui dit nouvelle installation dit nouveaux horizons dans le monde de la déco intérieure.

Nous avons voulu en savoir davantage sur les habitudes d'achat de la génération Z dans le domaine de la déco. Nous leur avons donc posé quelques questions sur leurs habitudes de shopping, sur leurs sources d'inspiration et sur ce qui est le plus important pour eux lorsqu'ils achètent de la déco intérieure.

Nous avons aussi voulu comparer la génération Z aux générations précédentes. La génération Y, également connue sous la dénomination de Millennials, a entre 25 et 40 ans. Elle vit généralement dans son propre appartement et peut même avoir fondé son foyer. Les Baby Boomers (nés entre 1946 et 1964) et la génération X (née entre 1965 et 1980) qui les ont précédés, ont plus de 40 ans et n'ont sans doute pas la même attitude face à la déco intérieure.

Voyons donc ce que notre sondage nous a appris.

Les principaux résultats
  • Même si c’est une génération née alors que le numérique était déjà bien installé dans la société, ils continuent à faire leurs achats de déco intérieure dans des magasins physiques
  • La génération Z a davantage tendance à faire des achats sur un coup de tête qu’à économiser en prévision d’un gros achat
  • 55% de la génération Z pense que c’est important d’acheter des produits durables. Mais, malheureusement, un prix abordable est un critère d’achat plus important
  • En raison de la frugalité de la génération Z, le caractère abordable est plus important pour eux que la qualité
  • Pour le choix du magasin, la génération Z se fie aux commentaires en ligne plus qu’à la réputation de la marque

Même si c’est une génération née alors que le numérique était déjà bien installé dans la société, elle préfère faire ses achats de déco intérieure dans des magasins physiques

Comme les enfants de la génération Z ont grandi avec l’Internet, les achats en ligne ont toujours fait partie de leur vie. Et aujourd’hui, des passages en caisse plus rapides, de multiples options de paiement et des sites pouvant être visualisés facilement sur les téléphones portables ont encore facilité les commandes en ligne. Malgré tout, la génération Z préfère faire ses achats de déco en magasin (64%) plutôt qu’en ligne (36%). C’est une tendance qu’ils partagent avec la génération précédente - 

Les deux générations recherchent aussi des idées sur leurs réseaux sociaux. Une étude externe nous révèlent que 68% des Millennials ont été influencés dans leurs achats par les publications sur les réseaux sociaux et 69% des personnes interrogées ont cité Instagram comme principale source d’inspiration pour les choix d’accessoires de déco intérieure.

Les sondés de la génération Z privilégient Instagram comme source d’inspiration plutôt que leurs goûts personnels (57%). Cette réponse est suivie de près par Pinterest, la plateforme populaire de partage d’images (55%), et TikTok, l’appli de réseautage social (25%). Ces réseaux sociaux sont préférés aux showrooms (23%), aux magazines (14%) et aux guides des marques (8%).

D’après ces informations, il semblerait que ces plateformes soient plus populaires que les sources d’inspiration traditionnelles dans le domaine de la déco intérieure. Pourtant, au final, même si la génération Z place des punaises, fait défiler les images et tague des idées d’achat, elle préfère prendre sa décision lorsqu’elle voit le produit physiquement.

La génération Z a beau être économe, elle ne peut pas résister à faire des achats impulsifs

Toutes les études réalisées jusqu’à présent nous ont conduits à penser que la génération Z est financièrement raisonnable avec une attitude économe dans ses achats de déco intérieure. Un prix abordable est préféré à la qualité et au caractère durable. 

Nous avons été surpris de découvrir que 65% des sondés avaient plus de chances de faire des achats spontanément que de faire des économies. Par conséquent, même s’ils achètent des articles de déco bon marché, ils ont néanmoins tendance à faire des achats impulsifs au lieu de prendre le temps de trouver une alternative meilleur marché 

C’est également une tendance que nous avons identifiée parmi le groupe des Millennials, une étude puisque 64% de la génération Y a davantage tendance à faire des achats impulsifs. L’habitude semble décliner en remontant dans les générations - 53% de la génération X et seulement 36% des Baby Boomers ne résistent pas à leurs pulsions d’achats spontanés sans s’être renseignés au préalable.

La raison pour laquelle la génération Z fait des achats impulsifs en déco intérieure n’est pas claire, mais il pourrait y avoir plusieurs explications. L’une d’entre elles pourrait être le fait qu’écumer les magasins physiques est devenu une occupation sociale pour les jeunes générations. 84% de la génération Z font du shopping une activité sociale ou de loisir, au même titre qu’aller au cinéma ou au restaurant. Cela signifie qu’ils ont moins de chance de considérer cette activité comme une obligation et qu’ils peuvent être persuadés par leur conjoint(e) d’acheter un articlen même si cet achat n’était pas prévu.

Une autre raison est le nombre de lieux où ils peuvent faire du shopping. Il y a de plus en plus de boutiques de déco intérieure, surtout en ligne. De nombreuses marques de mode créent aussi des lignes de déco comme sous-marque. Ainsi, la génération Z a plus facilement tendance à ajouter un objet de déco ou un accessoire dans son panier au moment de finaliser des achats de vêtements. Et nous n’avons pas encore tenu compte des réseaux sociaux. Les posts publicitaires rappellent en permanence ce que l’on pourrait acheter et stimulent les achats imprévus.

Lorsqu’on leur demande s’ils seraient prêts à payer plus cher pour recevoir leur commande plus vite, les résultats sont serrés. 38% des sondés répondent négativement et 36% positivement. Le fait qu’une majorité de la génération Z choisit l’option la moins chère n’est pas surprenant. Mais il est intéressant de constater que quasiment le même nombre de personnes se disent prêtes à dépenser plus pour être livrées plus vite. La génération Z ne veut pas attendre avant d’être livrée et elle est prête à dépenser une fortune pour l’éviter.

Ils soutiennent la déco durable, mais le prix demeure le critère primordial

La durabilité et les gestes écologiques n’ont jamais autant eu le vent en poupe. Le principe de la “slow fashion” existe déjà depuis quelque temps, et ces initiatives durables ont aussi été adoptée par les marques de déco. Un rapport a estimé que la hausse importante du mobilier vintage et des plans de “rachat” permettront au marché du mobilier d’occasion de connaître une croissance de 70% d’ici 2025 par rapport à 2018. Les matériaux upcyclés, recyclés, organiques et naturels (comme le bambou) sont aussi de plus en plus utilisés dans la fabrication de mobilier et d’accessoires de déco. 

Où se situe la génération Z dans ce tableau ? Des études ont révélé que les Millennials et la génération Z prennent davantage leur décision d’achat en se basant sur leurs valeurs et principes personnels. Les résultats de notre enquête révèlent aussi que 55% de la génération Z pense qu’il est important d’acheter des pièces éco-responsables produites par des marques éthiques.

Que se passe-t-il quand ils ont le choix entre une option écologique et une option économique? Dans notre enquête, nous avons demandé si l’achat d’objets décoratifs durables et éthiques ou d’objets abordables était plus important pour la génération Z : 65% des sondés ont choisi le critère du prix abordable.

Cela nous apprend que même si la moitié des sondés croient en une option écologique, au final, un choix économique est encore plus important à leurs yeux.

Ils préfèrent les promos à la qualité

En résumé, la génération Z est extrêmement économe. Elle préfère les produits en promotion plutôt qu’un produit qu’elle veut vraiment. 71% des sondés affirment qu’au moment d’acheter des objets de déco, plus que la qualité du produit lui-même, c’est le fait qu’il soit en réduction ou en promotion qui les pousse à l’achat. 

Le fait qu’ils soient peu disposés à acheter des produits qui ne sont pas soldés montre non seulement qu’ils savent gérer leur budget, mais cela peut aussi s’expliquer par la popularité des outils de comparaison des prix qui permettent de trouver facilement des sites où le produit est meilleur marché.

Cela nous ramène à l’expertise numérique de la génération Z. Elle sait trouver des réductions et c’est presque devenu un impératif avant le moindre achat. À tel point que cela influencera l’objet que les sondés souhaitent commander. 

Dans ce cas, qu’est qui prévaut : le prix ou la qualité ? Le caractère abordable arrive en première position : 59% de la génération Z privilégie le prix par rapport à la qualité (41%). Cela montre que la majorité de la génération Z recherche l’option la moins chère possible. Nous vous avons bien dit qu’ils étaient économes !

Au moment du choix du lieu d’achat, la génération Z se fie plus aux gens qu’aux marques

Les consommateurs de la génération Z sont des acheteurs prudents dont il faut gagner la confiance. Même si l’achat d’articles de déco n’est pas considéré comme étant particulièrement risqué, il faut toujours faire attention à certains aspects avant de conclure une transaction en ligne.

De la qualité du produit au service client, en passant par la protection des données et le paiement sécurisé, il peut être difficile de juger de la légitimité d’une boutique web dans laquelle vous n’avez encore jamais fait de shopping, surtout pour des achats aussi volumineux et importants que du mobilier. En fait, 42% seulement des sondés de la génération Z affirment être prêts à acheter des produits d’une marque dont ils n’ont jamais entendu parler ou qu’ils n’ont jamais achetés auparavant.

C’est là que la notion de confiance intervient. Alors que les Baby Boomers la génération X restent fidèles à des marques qu’ils connaissent, les générations Y et Z sont perpétuellement en quête d’un meilleur rapport qualité-prix. Cela signifie qu’ils ont plus de chance d’explorer le web à la recherche de nouvelles marques ou pour débusquer de bonnes affaires. Des études ont même révélé que 22 % de la génération Z a plus de chance de cesser de suivre une marque sur les réseaux sociaux, ce qui prouve que leur loyauté est facilement perdue.

Par conséquent, lorsqu’il s’agit de mériter cette loyauté, nous avons découvert que le critère auquel la génération Z se fie le plus lors de l’achat de produits de déco intérieure sont les commentaires en ligne (46%). La réputation de la marque arrive en deuxième position (31%) et le bouche-à-oreille tombe en troisième place (17%). En revanche, la recommandation par le bouche-à-oreille est la première influence des décisions d’achat pour 82% des Millennials, ce qui montre que les deux générations mesurent l’authenticité des marques très différemment.

La préférence de la génération Z pour les commentaires des clients plutôt que pour la réputation en dit long sur la confiance dans les gens plutôt que dans les marques. Même s’ils recherchent la transparence et la franchise, ils privilégient l’avis des consommateurs.

Vous aimeriez en apprendre davantage sur les autres études que nous avons menées ? Consultez notre blog. Vous y trouverez des articles sur la déco de la chambre d’enfant, sur les habitudes matinales et bien d’autres sujets. Nous vous avons donné envie de faire du shopping ? Dans ce cas, consultez notre dernière collection de fragrances et d’accessoires décoratifs ici.

Partager
Copyright © 2021 PartyLite